Dès le primaire, l’objectif principal est l’acquisition des bases et fondamentaux aux moyens de méthodes classiques.

L’apprentissage de la lecture se fait au moyen de la méthode syllabique « Jean qui rit ».

La lecture individuelle et quotidienne vient appuyer cette méthode d’apprentissage afin de respecter le « déclic » personnel de chacun.

Une étude classique de la grammaire par l’analyse grammaticale, une explication de la conjugaison et des règles d’orthographe donnent aux enfants les repères nécessaires pour écrire correctement.

Une formation de la mémoire : Avec une poésie hebdomadaire tirée des textes de littératures classique, l’enfant développe sa mémoire dès les premières classes puisqu’elle « est nécessaire à toutes les opérations de l’esprit » (Pascal) et s’éveille au Beau.

Une méthode de calcul : la méthode Singapour s’appuie sur la manipulation de matériel pédagogique et sur des exercices tirés de la vie quotidienne. Cette pédagogie permet d’aborde rapidement  les 4 opérations, les notions de fractions et de décimaux. Ces notions, répétées et approfondies chaque année, n’auront plus aucun secret pour la rentrée au collège de votre enfant.

L’histoire est enseignée chronologiquement, parce que l’inscription de l’histoire dans le temps est fondamentale pour la formation de l’intelligence. L’histoire est le cœur de la civilisation européenne et de la tradition chrétienne, elle fait de nous des héritiers d’une culture qui permet de comprendre le présent et de préparer les enfants à l’avenir.

L’enseignement de la géographie, par l’étude de cartes, procure aux élèves des éléments d’observations et d’analyses de l’espace terrestre. Elle fait naître chez les élèves un intérêt pour leur terre, leur monde.

Les SVT ou leçon de choses apprennent à l’enfant à observer ce qui l’entoure et à tirer ses premières conclusions. Elles permettent les premiers pas du raisonnement déductif.